Que faut-il pour passer de l’idée à la politique?

Mis à jour : 18 sept. 2019


Mon parcours personnel.

Allocution présentée le 24 août 2019 à Hyderabad, Inde, au 19ième congrès du Basic Income Earth Network



En août 2016, je me suis fixé l'objectif d'instaurer un Revenu de Base au Canada de mon vivant (j'ai maintenant 65 ans). Mon objectif immédiat était de persuader le gouvernement du Parti libéral fédéral de mettre la question sur la plateforme électorale pour les élections d'octobre 2019. Il s'agit d'un effort individuel qui ne nécessite pas d'autres ressources qu'un peu de temps et beaucoup de persévérance.


Étonnamment, il n'est pas si difficile de se rapprocher des personnes puissantes et influentes. De nombreux leaders de la relève se souviendront de l'aide et du soutien que je leur ai apportés lorsqu'ils ont fait leurs débuts et étaient ouverts à de nouvelles idées. Toute relation avec des citoyens engagés est un investissement. On ne peut pas prédire quelle connexion dans son réseau portera ses fruits.


Le Parti Libéral fédéral a voté à deux reprises des résolutions favorables au Revenu de Base universel lors des congrès nationaux, en 2014 et 2016. Cela ne signifiait pas, ai-je appris, que la question ferait partie de la plateforme électorale présentée aux électeurs. Comment arriver à ce résultat? C'est ce que j'ai découvert.


Évidemment, je ne pouvais arriver à rien de l'extérieur, alors je me suis inscrit au Parti, j'ai versé ma contribution déductible d'impôt de 10 $ par mois et je me suis proposé comme bénévole.


"Bienvenue à bord ! Qu'est-ce qui vous intéresse ?" on m'a demandé après quelques appels et du porte à porte.


"Le Revenu de base !" j'ai lancé.


"Génial ! Nous allons vous confier ce dossier."


Ainsi, au Congrès de 2018, une résolution favorable au Revenu de Base a été adoptée pour la troisième fois.


Il restait donc la question de l'inscription de cette question à la plateforme électorale. En creusant un peu, j'ai réussi à trouver les coordonnées du gars qui rédige la plateforme. Bien que le match ne soit pas gagné pour autant, j'étais fier de mon coup.


Tout au long de mon parcours de découverte, j'ai tiré quelques leçons sur la promotion du Revenu de Base. Le plus important est de savoir comment le présenter d'une manière qui n'exacerbe pas le scepticisme et les préjugés.


Par exemple, l'association du Revenu de Base à la réduction de la pauvreté est un cul-de-sac. Toute allusion à la pauvreté est contre-productive ; c'est le coup de grâce pour toute politique sociale. Bien que les politiciens n'osent pas s'opposer à la réduction de la pauvreté, ils éviteront instinctivement le suicide politique qu'entraîne l'affectation de fonds à cette fin.


Une meilleure approche consiste à présenter le revenu de base comme un dividende pour la classe moyenne, afin d'offrir les opportunités qui sont le patrimoine de tous ceux qui vivent au Canada. Les partisans ont tendance à passer trop de temps à expliquer comment le système fonctionnerait plutôt qu'à vanter ses mérites.

D'un point de vue politique, les objections au Revenu de Base sont principalement politiques et idéologiques plutôt que sociales et économiques. Il faut s'y attaquer vigoureusement, sans toutefois s'y attaquer de front. Le Revenu de Base peut être utilisé comme une question politique gagnante (pour gagner des élections). Les arguments spécieux des économistes et des experts à courte vue doivent être dénoncés et discrédités. Cependant, le grand public mérite d'être traité avec plus de respect. Ses valeurs doivent être reconnues et validées. Par exemple, la plupart des gens ont une réaction instinctive défavorable à tout ce qui ressemble à recevoir ou à donner de la charité. La réaction est aussi profondément enracinée qu'inavouée. Tout message doit être rédigé en gardant cela à l'esprit.


Le revenu de base sera intégré dans le monde réel, et non dans une société hypothétique d'humains "améliorés".


Une partie de mon plan pour transformer une idée en politique est d'accepter les cartes qu'on me donne. Les gens sont tels qu'ils sont et ne changeront pas avant l'implémentation d'un Revenu de Base. C'est l'idée clé que j'offre dans la présentation de mon expérience et c'est, à mon avis, le secret de ce qu'il faut pour transformer une idée en politique. On peut rêver du résultat. Il faut utiliser la réalité pour y arriver.


***


Les élections fédérales ont été déclenchées il y a deux jours et le Revenu de Base ne figure pas sur la plateforme du Parti Libéral. Peut-être une plateforme politique n'est-elle pas le forum approprié pour le Revenu de Base. Les soins de santé universels au Canada ont été en grande partie mis en œuvre par des négociations en coulisse. Je soupçonne que c'est peut-être la voie la plus prometteuse pour le Revenu de Base.


Je suis invité à un rassemblement ce soir où le premier ministre (qui est aussi mon député au parlement) sera présent en tant que candidat Trudeau. Je vous dirai comment ça se passe.




MISE À JOUR : le premier ministre a prononcé son discours devant les caméras, en présence de nombreux ministres, députés et candidats. Puis il s'est faufilé dans la foule pour sortir. Je lui ai serré la main. Pas moyen d'établir un contact visuel, par contre.


Enfin! J'appellerai son directeur de campagne et j'offrirai mes services comme bénévole...

0 vue
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

© 2017 par Pierre Madden cell: 514 238-0044